Affaire Sweet Beauté : Après ordonnance du juge, Ousmane Sonko appelle à la résistance et met en garde

Le leader de Pastef Ousmane Sonko a fait face à la presse ce jeudi 19 janvier, pour communiquer avec le peuple sénégalais sur l’affaire Sweet Beauté que le Doyen des juges Omar Maham Diallo a renvoyée en procès devant la Chambre criminelle.

Après avoir énuméré tous les faits et témoignages à sa décharge dans le dossier qu’il qualifie de politique, l’opposant a invoqué son droit de résistance. « Depuis 2021, j’ai toujours invoqué mon droit individuel et constitutionnel à la résistance. Jusqu’à la fin de ma vie je résisterai. Je ne vois pas un juge qui peut me condamner à 5 ans de prison sur ce dossier. Personne ne peut m’empêcher d’être candidat en 2024 », a assuré Ousmane Sonko.

Il met en garde Macky Sall et son régime. « Les événements de mars risquent de se reproduire. Il est important que les Sénégalais sachent que s’il y a de la violence dans ce pays ce n’est pas de notre faute. On a fait tout ce qu’on peut faire pour ne pas en arriver là », déclare le leader de Pastef.

Djibril DEME

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search