AIBD : le calvaire des voyageurs

L’Aéroport International Blaise Diagne est un gros désordre. Les voyageurs vivent un véritable calvaire à l’arrivée pour récupérer leurs bagages et surtout passer le service d’immigration.
Déjà, il faut patienter pendant près d’une heure pour que les policiers puissent enregistrer les différents passagers. Pourtant, c’est possible de le faire numériquement. La machine fonctionne mais ils aiment fatiguer les gens et se donner de l’importance.
Les bagages restent le plus grand souci. Il faut patienter des heures pour voir sa valise défiler sur le tapis. En cette période de pèlerinage, on parle de manque de personnel dans un aéroport de classe mondiale. « Ce problème ne date pas d’aujourd’hui. On fait 12h ou 13h de vol. Tu attends bêtement 2h pour récupérer tes bagages », peste un passager.
L’état est interpellé pour trouver une solution pérenne. Dans les autres pays, les nationaux ont un meilleur traitement. Ils bénéficient d’une ligne propre au niveau des services d’immigration. Au Sénégal, les étrangers sont toujours mieux traités.
Albert DIOUF

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search