Arrestations des Pro Sonko : YAW annonce une nouvelle série de manifestations

Arrestations des Pro Sonko : YAW annonce une nouvelle série de manifestations

Les leaders de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi (Yaw) ont fait face à la presse ce vendredi, au siège du Parti Républicain pour le Progrès (PRP). Face aux multiples arrestations notées ces derniers temps dans les rangs de l’opposition et la tension politique qui sévit dans le pays, la coalition annonce un plan d’action qui consiste à organiser une marche les 29, 30 mars et le 03 avril sur toute l’étendue du territoire.

« Le Sénégal traverse des moments troubles. Le Président Macky Sall a mis le Sénégal dans un cycle infernal jamais connu depuis son indépendance. Je lui rappelle quelque soit ses intentions, ses moyens de répressions, nous continuerons à lui faire face. Parce que qu’il ne s’agit pas de lui, il ne s’agit pas de nous. Mais il s’agit de notre démocratie et des libertés », a dit Dethié Fall, mandataire national de la coalition Yewwi Askan Wi.

Selon lui, c’est l’affaire de tout le monde et l’affaire de chaque citoyen. « C’est un combat pour les libertés et la démocratie. Nous ne bougerons pas et nous ne varierons pas dans ce combat. On va y aller avec beaucoup stratégies, beaucoup de tactiques mais nous allons y parvenir à nos fins. On annonce que le 29 mars on va faire une marche du rond point Université jusqu’au rond point Médina ».

Yaw va envahir les rues

Yewwi Askan Wi annonce des marches le 30 mars et 03 avril sur toute l’étendue du territoire national. 

« Yewwi Askan Wi travaille avec ses bases à travers les 46 départements du Sénégal pour qu’il ait des marches partout le 30 mars. Le 3 avril, Yewwi Askan Wi va organiser des marches sur l’étendue du territoire national, pour faire savoir à Macky Sall qu’on est plus déterminé que lui pour rétablir la démocratie et les libertés au Sénégal », a fait savoir Dethié Fall.

Dethié Fall annonce que des lettres d’informations ont été introduites. « On appelle tous les militants, responsables sympathisants des différents partis politiques au-delà de tous les citoyens sénégalais à venir à cette marche pour restaurer notre démocratie », a-t-il indiqué.

Ils (leaders de Yewwi) déplorent également les arrestations arbitraires et demandent à Macky Sall de libérer dans les plus brefs délais tous les “détenus politiques”.

« L’objectif ultime c’est le départ de Macky Sall le 25 février 2024 et la participation de tous les candidats. C’est le Président Macky Sall qui est dans une entreprise de destruction du pays en bafouant les droits et les libertés individuelles. Le coupable de tout ce qui arrive dans ce pays est de la responsabilité de Macky Sall », a soutenu Dethié Fall.

Djibril DEME et Ngoné GUEYE

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search