CAN 2023 : la Côte d’Ivoire encore miraculée décroche une demi-finale face au Mali

Dans un scénario juste hallucinant, la Côte d’Ivoire a arraché la qualification en demi-finales de la CAN face au Mali (2-1) alors qu’elle etait en infériorité numérique pendant plus de 80 minutes !

Dans le stade de Bouaké, sous une ambiance électrique, les Éléphants voulaient poursuivre leur doux rêve de CAN après avoir sorti le Sénégal.

Pour cette rencontre, Emerse Faé décidait de faire de nouveaux choix forts. Franck Kessié était de retour dans le onze alors que Krasso était préféré à Haller. Du côté du Mali, Eric Chelle faisait du classique.

Dans la continuité de sa CAN, le Mali mettait une grosse pression sur des Ivoiriens pas dans leur match. Kossounou, titulaire en défense, semblait complètement depassé et ne passait pas loin de concéder un penalty après une grosse main. Heureusement pour lui, le VAR décidait de revenir à une légère position de hors-jeu juste avant. Mais ce n’était que partie remise. 

Car le défenseur du Bayer Leverkusen, dans le duel avec Sinayoko, glissait et offrait un penalty au Mali. Adama Traoré s’en chargeait mais voyait son tir arrêté par Yahia Fofana (16e). De quoi peut-être inverser la tendance du match. Pas vraiment au final. 

La Côte d’Ivoire, juste incroyable !
Car avant la fin de la première période, Sinayoko, encore lui, se jouait de Kossounou, toujours en difficulté. Le défenseur ivoirien faisait faute et recevait son deuxième carton jaune. Il était expulsé et laissait son équipe à 10 pendant plus de 45 minutes. 

Mais dans le second acte, le Mali, qui avait désormais la pression de devoir marquer car en supériorité numérique, était moins inspiré offensivement. Et on se dirigeait vers une fin de match peu animée. Mais Nene Dorgeles en avait décidé autrement. L’ailier de Salzbourg, d’origine ivoirienne, envoyait un véritable missile pour donner l’avantage au Mali (1-0, 73e). Forcément, face à son pays d’origine, il décidait de ne pas célébrer.

Le but de la victoire. C’était le scénario qui semblait se dérouler alors que la Côte d’Ivoire, en infériorité numérique, ne semblait être en mesure de revenir. Mais impossible n’est pas ivoirien et dans une ambiance folle, sur une occasion qui n’en était pas vraiment une à la base, Adingra égalisait. Il profitait d’un gros contre favorable sur une frappe de Séko Fofana pour marquer dans le but vide (90e, 1-1).

De quoi faire exploser le stade et envoyer son équipe en prolongations. Un miracle pour les Éléphants qui ont tenu le nul jusqu’à la dernière seconde. Et dans un scénario complètement hallucinant, sur la dernière action, la Côte d’Ivoire marquait un nouveau but.

Séko Fofana envoyait une frappe que Diakité déviait d’une madjer pour le but (2-1, 120e+3). Un scénario juste incroyable pour les Éléphants en infériorité numérique et qui accrochent la victoire à la dernière seconde. La Côte d’Ivoire affrontera la RDC en demi-finale !

Ngoné GUEYE

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :