Conseil constitutionnel : le dossier de Ousmane Sonko rejeté par les sept sages

Renvoyée lors de la première journée de contrôle pour absence de son mandataire, la candidature de Ousmane Sonko a été rejetée vendredi par le Conseil constitutionnel. La Commission de contrôle a jugé que le dossier de l’opposant est incomplet.

Si l’on en croit son représentant l’avocat Me Cledore Ly, le dossier du candidat Ousmane Sonko a été ouvert en l’absence de son mandataire. Ce n’est qu’à son arrivée que ce dernier a été informé du rejet dudit dossier.

Les sept sages auraient avancé le motif que le dossier était incomplet avec l’absence de l’attestation de la caisse des dépôts des consignations. Par conséquent, son parrainage n’a pu être contrôlé.

« Lorsque nous sommes entrés, le président Badio Camara nous a immédiatement notifié le fait que le dossier était incomplet. Cela veut dire que le dossier a été ouvert et exploité à l’absence du mandataire et représentant de Ousmane Sonko. Ce qui est une violation flagrante de la loi », a réagi Me Cledore LY à la sortie des locaux du Conseil constitutionnel.

Djibril DEME

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :