Déclaration de candidature : L’AFP annonce des sanctions contre Alioune Sarr

L’Alliance des forces de progrès (AFP) de Moustapha Niasse annonce des sanctions à l’encontre d’Alioune Sarr qui a déclaré samedi sa candidature à la présidentielle de 2024. Selon RFM, le parti membre de la coalition Benno Bokk Yakaar a décidé de statuer sur le cas de l’ancien ministre de la culture.

« Toute tentative de cultiver la confusion au sein du parti de l’Alliance des Forces de Progrès en ce qui concerne les candidatures à l’élection présidentielle, n’engage que ses auteurs », a déclaré l’AFP à travers un communiqué.

Le parti allié du président de la république Macky Sall va poursuivre : « L’AFP réaffirme son ancrage dans l’idéal qui a conduit à la création de BBY (la coalition de partis politiques de la majorité présidentielle) en 2012, pour réaliser ensemble les objectifs contenus dans le PSE (Plan Sénégal émergent) au profit des populations sénégalaises ».

Des déclarations auxquelles l’ancien ministre du tourisme ne tardera pas à réagir « Je suis un soldat du Sénégal. Et un soldat du Sénégal ne perd jamais. Les Sénégalais ont toujours répondu aux batailles pour les causes universelles. Je suis fils d’un ancien combattant qui a fait la guerre d’Indochine. Je suis l’héritier de ces courageux Sénégalais. Quand vous êtes héritiers de ceux qui n’ont pas eu peur de se battre pour des causes universelles, toute autre chose devient dérisoire. Quand c’est le Sénégal qui est en jeu, tout devient secondaire », a répondu M. Sarr, dans une interview avec L’Observateur.

Djibril DEME

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :