États-Unis : Ce que l’on sait de la destruction du ballon chinois

Pékin parle de « réaction excessive » après le tir qui a abattu un ballon chinois sans pilote localisé au dessus des États-Unis ces derniers jours. Un ballon espion, selon Washington. Le président américain, Joe Biden, a félicité les pilotes qui ont abattu l’engin chinois et son secrétaire à la Défense a donné des précisions sur l’opération.

Pour Lloyd Austin, le chef du Pentagone, le ballon chinois tentait d’observer des « sites stratégiques » aux États-Unis lorsqu’il a été repéré le jeudi 2 février. Il volait à très haute altitude au dessus de l’État américain du Montana et notamment au dessus d’un site de silos de missiles nucléaires. L’armée américaine a pu retracer le parcours du ballon, qui a survolé le pays une première fois fin janvier, puis a été observé au dessus du Canada, puis de nouveau dans le ciel des États-Unis.

Très surveillé

L’aérostat était donc très surveillé. Restait à déterminer le moment et le lieu pour l’abattre. Cela s’est passé au large de l’État de Caroline du Sud. Au dessus de la mer donc et dans les eaux américaines. Le ministère américain de la Défense explique avoir voulu écarter tout risque pour les populations au sol. Le trafic aérien civil avait été préalablement suspendu dans trois aéroports du sud-est des États-Unis.

Détruit en vol

C’est un avion de chasse furtif Lockheed Martin F-22 Raptor qui a été chargé de détruire en vol le ballon chinois qui se trouvait alors à 18 km d’altitude. Immédiatement a débuté une autre opération délicate : celle visant à récupérer en mer les débris de l’appareil abattu. Et ce afin de déterminer quels équipements il transportait mais également quel type et quantité d’informations il a pu collecter.

Djibril DEME (RFI)

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :