Guinée – Sénégal : Kaba Diawara « on envisage d’être premier du groupe »

Avant d’affronter le Sénégal demain pour la troisième journée du groupe C, le sélectionneur de la Sily National envisage de finir premier pour éviter de croiser le pays hôte en huitièmes de finale. Kaba Diawara croit aussi à ses chances de déranger le champion d’Afrique en tire pour enfin jauger le niveau de son équipe dans cette 34ème édition de la CAN.

« On envisage d’être premier. On est des compétiteurs. On est sur une bonne dynamique. Un arrangement avec le Sénégal ne nous arrange pas parce que si on fait match nul ils sont premiers et nous deuxièmes. Vu les calculs qu’on a commencé à faire, on risque alors de jouer la Côte d’Ivoire en huitièmes. Ce qui n’est pas forcément un bon tirage pour nous. On joue les matchs pour les gagner. On savait en venant ici qu’on avait des finales à faire. On en a fait deux. Là ce sera notre troisième finale et celle-là est prestigieuse ».

Objectif prioritaire entre se qualifier ou battre le Sénégal « on a pas de priorité. Si on gagne, on passe »

« On n’a pas de priorité parce qu’on sait que si on les bat, on est qualifié et on passe premier. Je le répète souvent aux joueurs on a trois finales dans ce groupe et pour plein de raisons. On les a déjà évoqué. Celle-là qui arrive c’est un derby et si on gagne on passe premier ».

La première place du groupe « gagner et déranger un peu le champion en titre »

« Oui je l’ai dit. Si on peut faire un match sérieux demain, essayer de gagner et déranger un peu le champion en titre parce qu’ils sont sur une bonne vague. Ils gagnent, marquent des buts et justifient leur statut. Si on veut se hisser à ce niveau, on sait ce qui nous reste à faire demain. Les adversaires envoient un message clair. Ils ne sont pas venus pour blaguer. Ils ont six points, ont marqué six buts, n’ont pas beaucoup de blessés, ne font pas de bruit. Ils ne parlent pas beaucoup et ils avancent. C’est la seule équipe qui justifie un tout petit peu sa place. Ça montre le gros match qui nous attend demain. C’est à nous d’être prêt et de tout faire en sorte pour que le match se passe bien pour nous ».

Bataille du milieu de terrain « on s’attend à un match difficile »

« Il faudrait déjà voir la composition qu’ils vont mettre. Eux ils sont tranquilles avec six points. Il ne peut rien leur arriver alors que nous on n‘est pas encore qualifié. On s’attend à un match difficile. On a bossé sur un plan et on sait ce qu’on va faire directement. On ne peut pas dire ce qu’on va faire ici mais on a bien préparé notre plan ».

Retour de Guirassy « il va mieux et s’est entrainé »

« Il était blessé. Il était prêt contre la Gambie mais vous avez vu le match qu’on a eu. C’était un match serré et compliqué. On a la chance d’avoir deux grand avant-centres et même Morgan, qui est là, peut jouer avant-centre. On le décale parce qu’on a beaucoup de joueurs. C’est Momo (Bayo) qui joue. Il a marqué au premier et tiré sur le poteau et la barre contre la Gambie. Il est en confiance aussi. On fait attention à Serhou parce qu’on ne veut pas qu’il se blesse. On a de l’ambition et si on a 5, 6 ou 7 matchs à jouer, on préfère le perdre sur les deux et trois matchs et qu’il soit là pour les phases finales. Là, il va mieux et s’est entrainé. On va s’entrainer cet après-midi et on va prendre une décision ».

Ngone GUEYE, envoyée spéciale à Yamoussoukro

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :