Keur Massar Sud : remplacé par son premier adjoint, le maire Bilal Diatta conteste et menace

Depuis sa cellule, le maire de Keur Massar, Bilal Diatta fait part de son mécontentement concernant l’élection de son premier adjoint Ousmane DIOP par le conseil municipal comme maire par intérim en attendant sa sortie de prison.

Dans une note datée du 27 décembre, il indique ne pas renoncer à son poste qui a été pris de manière frauduleuse et dénonce une tentative de le déposséder de la mairie qu’il a gagnée au suffrage universel direct.

« J’ai été surpris d’apprendre qu’un groupe d’élus a décidé de me suspendre de mes fonctions de maire que je conteste vigoureusement. Je rappelle que ce pseudo-suspension orchestrée par certains conseillers municipaux n’était même pas inscrite dans l’ordre du jour du conseil municipal. Par ailleurs, aucune notification n’a été reçue à ce jour », indique le maire dans un communiqué, repris par Seneweb.

Par ailleurs, l’édile de Keur Massar, Bilal Diatta souligne qu’il se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires « contre toute personne qui signerait des documents au nom du maire », indique le document.

Djibril DEME

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :