Le président du Conseil de la maison des éleveurs plaide pour la formation des jeunes

Le président du Conseil national de la maison des éleveurs du Sénégal (CNMES), Ismaïla Sow, a plaidé, vendredi à Ziguinchor (sud), pour le renforcement des capacités des acteurs afin, dit-il, de  »pouvoir développer l’élevage, créer des emplois et freiner l’émigration irrégulière ».

« Le développement de l’élevage passe par le renforcement des capacités des acteurs. Il faut qu’on pense à former les jeunes éleveurs pour la vie et la survie du secteur de l’élevage. Cette construction d’une nouvelle génération d’éleveurs va créer des emplois et freiner l’émigration irrégulière », a plaidé M. Sow qui effectuait une tournée auprès des éleveurs de la région de Ziguinchor pour s’enquérir de la situation du bétail.

« Nous avons effectué cette visite de deux jours à Ziguinchor pour discuter et partager avec les éleveurs. Cette rencontre permet de diagnostiquer les difficultés auxquelles sont confrontés les éleveurs de cette localité sud du pays », a-t-il expliqué, citant par exemple le vol de bétail et le conflit entre éleveurs et agriculteurs.

« Nous sommes là pour assister les éleveurs de Ziguinchor. Nous voulons promouvoir la concertation et la coopération entre nos membres », a ajouté M. Sow.

Il a dit avoir constaté qu’à Ziguinchor, « le bétail souffre d’un manque d’aliments » et invite invite les autorités publiques à « davantage assister les éleveurs en aliments pour sauver le cheptel ».

Avec APS

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search