Nampalys Mendy : « on a à cœur de bien terminer ces phases de groupe »

A la veille de la rencontre face à la Guinée pour la troisième journée du groupe C de cette Coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2023, Nampalys Mendy a évoqué, en conférence de presse, l’état d’esprit de l’équipe du Sénégal et de ses retrouvailles avec Guilavogui, partenaire en club.

Victorieux de la Gambie (3-0) puis du Cameroun (3-1), le Sénégal est deja assuré de disputer les huitièmes de finale de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Toutefois, les lions ne comptent pas se relâcher et voudraient réaliser un carton plein dans ce groupe C. Pour Nampalys Mendy, l’état d’esprit reste le même.

« Au sein de l’équipe, je pense qu’il n’y a rien qui change. La mentalité reste la même peu importe le match et contre qui on va jouer. Tout le monde est concentré même si on est déjà qualifié. Très impliqué, puis on le montre à l’entrainement. On a à cœur de bien terminer ces phases de poules », a confié le milieu de terrain du RC Lens lundi avant d’affronter la Guinée mardi à 17hGMT.

Apport des jeunes

Toujours absent dans le onze de Aliou Cissé pour avoir été longtemps blessé, le milieu récupérateur sénégalais se réjouit de la performance des jeunes qui ont su faire le boulot et avec la manière : « Pour moi, ça n’a pas été une grande surprise vue que je les côtoie quotidiennement aux entrainements. Je vois ceux qu’ils font en club. C’est vrai qu’ils ont été très bons, c’est une très bonne chose pour l’équipe nationale du Sénégal. Et puis voilà, on est un groupe de qualité, tout le monde est performant. Comme on a pu le voir, les joueurs qui sont entrés en jeu ont été performants pourvu que ça continue comme ça », a-t-il dit en conférence de presse.

Duel avec Morgan Guilavogui

Interpelé sur ses retrouvailles avec son coéquipier et ami en club, Morgan Guilavogui, le joueur passé par Leicester n’a pas transigé. Pour Nampalys, les couleurs du pays en valent plus que l’amitié : « Je vais être honnête avec vous, je n’ai pas du tout parlé de ça avec Morgan (Guilavogui). La dernière fois qu’on s’est parlé, on a parlé d’autres choses. Après, il est là pour défendre les couleurs de son pays et moi les miennes. Je pense que tous les deux, on donnera le maximum. Sur le terrain, l’amitié on va la mettre de côté. On a un but précis qui est de défendre les couleurs de nos pays. C’est tout », promet-il.

Ngoné GUEYE, envoyée spéciale à Yamoussoukro

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :