Kébémer : un homme arrêté et déféré après avoir appelé à incendier le Palais présidentiel

Un jeune homme, membre du groupe WhatsApp «Diaspora Tv Wakh Sa khalat», a été arrêté par la Gendarmerie de Sagatta Gueth (Kebemer) pour « appel à l’insurrection ». À en croire L’Observateur, le mis en cause avait diffusé un enregistrement vocal dans lequel il appelait les gens à incendier le Palais présidentiel et certains édifices publics.

Ledit message a été partagé sur WhatSApp dans un groupe de 700 membres. Ces derniers donnaient leur point de vue sur l’actualité politique du pays. D’après le journal, ils dénonçaient les « dérives du gouvernement ».

Le mis en cause, M.N., qui faisait partie des membres du groupe, y a envoyé un message où il incitait les jeunes à incendier plusieurs bâtiments dont le Palais présidentiel et les installations de la Senelec. « Les cocktails Molotov sont déjà en place. Nous allons tout incendier. Nous n’attendons que le moment propice pour passer à l’action. Je suis un membre actif de l’Alliance pour la République (Apr), mais je suis prêt à tout brûler », a-t-il déclaré dans son message audio.

Le message a été tracé par les autorités judiciaires qui ont commencé à traquer M.N. Après des investigations en collaboration avec une société de téléphonie mobile, il a été localisé dans la commune de Ndoyène. Il sera arrêté au domicile de son oncle. Face aux enquêteurs, M.N. a reconnu les accusations retenues contre lui.

Poursuivi pour « appel à l’insurrection », il a été déféré lundi dernier au parquet de Louga.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search