Journée mondiale du théâtre : un milliard pour sortir les acteurs du gouffre !

Journée mondiale du théâtre : un milliard pour sortir les acteurs du gouffre !

La journée internationale du théâtre a été célébrée ce lundi à Sorano. Les acteurs du 4ème art en ont profité pour rappeler leurs éternelles doléances au ministre de la Culture, Aliou Sow. Cette année, le thème choisi est : «le théâtre, vecteur de paix et de développement ».

Le 4ème art occupe une place importante dans la vie des gens. En effet, le théâtre est d’abord un spectacle et un genre oral, une performance éphémère, la prestation d’un comédien devant des spectateurs qui regardent, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un lieu particulier et dans un décor particulier.
C’est dans ce contexte que l’Association des artistes-comédiens du théâtre sénégalais (Arcots) a rappelé les doléances à la tutelle. Et c’est Aïta Ndiaye qui a délivré le message qui tourne autour de la formation des comédiens et le plan de stratégique de développement de 2022 soit opérationnel.
Les acteurs demandent la mise en place d’un fonds de développement du théâtre d’un montant d’un milliard de francs CFA. Pour ce faire, la communauté théâtrale sénégalais sollicite une audience auprès du chef de l’État afin que des décisions «fortes soient prises pour la relance du sous-secteur théâtre.
Pour sa part, le ministre de la Culture laisse entendre : « Je félicite l’ensemble des organisations du monde du théâtre pour la parfaite organisation. Le plan stratégique qui est le fruit d’un long processus de concertation de consultation sur la base d’une démarche inclusive. Lequel document sera bien entendu transmis par le chef de l’État. Nous allons poursuivre l’œuvre de restructuration, de structuration d’organisation de renforcement des initiatives socioéconomiques en complément des expressions artistiques. Nous voulons que chaque artiste comédien sillonne sur deux pieds. Notre ministère est disposé à les accompagner, à accéder au fonds qui sont de notre département mais également les fonds qui sont logés dans d’autres départements ministériels qui sont dans le privé à l’effet de faire de nos acteurs culturels de grand entrepreneurs qui seront à la fois des créateurs d’emploi, des créateurs de richesses, mais également des promoteurs de bonheur. Car ils ont droit au bonheur, puisqu’ils sont à la base de notre bonheur au quotidien, notre joie de vivre au quotidien ».
Bonbon SUCRÉ

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search