Tchad : Les dix candidats écartés exigent la reprise du processus électoral

Tchad : Les dix candidats écartés exigent la reprise du processus électoral

Au Tchad, dix prétendants à la présidentielle du 6 mai 2024 dont les candidatures ont été invalidées par le Conseil constitutionnel ont tenu une conférence de presse ce 27 mars durant laquelle ils ont réclamé « que le processus électoral soit repris pour garantir le minimum de crédibilité » ainsi que la récusation du président du Conseil constitutionnel.

Un de leurs porte-paroles, Ahmat Hassaballah Soubiane, accuse le pouvoir d’avoir opéré une sélection des dossiers pour l’élection sur des critères tribaux et géographiques.

RFI

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :