Appel à manifester : Antoine Diome menace de traquer les Sénégalais vivant à l’étranger

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Felix Diome a dénoncé le fait que « des Sénégalais vivant à l’étranger, assis derrière leurs claviers ou leurs téléphones », appellent les jeunes à sortir dans la rue et à manifester. Pour mettre fin à cette situation, il a informé que l’Etat va demander à ces pays d’accueil, « d’initier des poursuites » contre eux.

« On a vu pour le déplorer des citoyens sénégalais vivant à l’étranger, assis dans un certain confort, derrière leurs claviers ou derrière leurs téléphones, appeler les jeunes sénégalais à sortir dans la rue, à s’attaquer à des domiciles de certains responsables et même des fois à envoyer de l’argent pour financer l’argent de carburant ou de produit inflammables », a-t-il pesté.

Face à ces dérives, le ministre de l’Intérieur a révélé que « l’Etat a pris toutes les dispositions pour saisir les pays dans lesquels vivent ces Sénégalais et signaler les messages qu’ils ont envoyé au Sénégal et le contenu de ces message ».

Le cas échant, a-t-il ajouté sur les ondes de la Rfm, « s’ils peuvent revêtir la qualification d’infraction pénale dans ces pays d’accueil, nous demanderont à ces gouvernements d’initier des poursuites contre eux ».

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (1 )
La une
Direct
Replay
Search