Keur Massar : Les anciens maires Moustapha Mbengue et Mbackè Diop cités dans une affaire faussaire

Keur Massar : Les anciens maires Moustapha Mbengue et Mbackè Diop cités dans une affaire faussaire

Les maires sortants Moustapha Mbengue, Mbacké Diop et deux autres agents municipaux de la mairie de Keur Massar Nord sont accusés par Adama Sarr, l’édile de la localité d’appartenir à un réseau de faussaires. À en croire « L’Observateur », celui-ci a porté plainte contre eux.

Selon M. Sarr, l’enquête aurait pu conduire à l’arrestation des anciens élus locaux de Keur Massar, si le procureur de la République n’avait pas arrêté la traque. Les investigations qui ont commencé en septembre 2022, n’ont pas abouti. Ce, même si les maires sortants Moustapha Mbengue et Mbacké Diop ont été cités dans l’affaire. Seuls les deux agents municipaux Cheikh Tidiane Cissé et Abdoulaye Diaraye Sow ont été arrêtés.

En effet, le 28 septembre 2022, la Brigade de recherche de Dakar a été saisie d’une plainte déposée par le maire de Keur Massar Nord, Adama Sarr. Ce dernier souhaitait engager des poursuites contre un réseau de faussaires qu’il soupçonnait d’être des falsificateurs et des fraudeurs de documents administratifs. Ainsi, il avait remis 14 documents qu’il n’a ni signés ni délivrés qui étaient antidatés et qui portaient les signatures et cachets du maire sortant, Moustapha Mbengue, dans une période postérieure à l’exercice de ses fonctions.

Les premiers éléments des investigations ont révélé que Cheikh Tidiane Cissé, agent municipal sous le règne du maire sortant, serait fortement impliqué. Les enquêteurs ont commencé à filer le mis en cause. Contacté par les forces de l’ordre, le sieur Cissé a déclaré “être dans des difficultés financières depuis qu’il a quitté son poste à la mairie”. Mieux, il a précisé que c’est ce qui a fait que l’ancien maire Moustapha Mbengue “continue de délivrer des actes de cession et des titres de propriété”.

Pour disposer des deux documents précités, Cheikh T. Cissé réclamait la somme de 600 000 FCFA. À l’en croire, les 300.000 FCFA revenaient au maire sortant. Quelques jours plus tard, le mis en cause a rappelé les enquêteurs pour leur dire de passer réceptionner les documents avec cachet et signature du maire sortant. C’est dans ces circonstances qu’il a été interpellé.

Ne voulant pas tomber seul, il a balancé ses complices dont Abdoulaye Diaraye Sow, le bras droit de Moustapha Mbengue, qui a été à son tour arrêté. Une perquisition dans sa demeure a permis de mettre la main sur trois (3) cachets de la commune de Keur Massar, deux dateurs, deux bouteilles d’encre et un lot de document administratif.  

Un autre document produit en octobre 2022 incrimine aussi l’ancien maire, Mbacké Diop. Arrêtés et jugés, les agents municipaux Cheikh Tidiane Cissé et Abdoulaye Diaraye Sow accusés d’« escroquerie et faux et usage de faux », risquent 5 mois de prison ferme.

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :