Procès du 23 mai : Ousmane Sonko : « J’irai au tribunal si… »

Loin des médias depuis la veille de son procès face à Adji Sarr, Ousmane Sonko sort enfin de son silence. Dans un entretien accordé à Walf TV, le leader de Pastef a prévenu Mack Sall qu’il accuse de tentative de liquidation. Dans le cadre de son procès contre la masseuse Adji Sarr fixé ce mardi, Sonko a posé des conditions pour défaire à la convocation.

Ça fera bientôt un mois qu’Ousmane Sonko a déserté la capitale pour rallier Ziguinchor. Est-ce pour fuir à une probable arrestation ? Depuis son domicile sise aux HLM Néma, le leader de Pastef a réagi au micro de Walf TV et prévient « Si Macky veut arrêter Ousmane Sonko, il devra se salir les mains. Qu’il essaie. Je n’ai pas fui. Je suis dans le pays, je suis dans ma maison. Qu’il mette en branle toute son armada pour venir arrêter Ousmane Sonko. Que chacun prenne ses responsabilités », martèle-t-il.

En ce qui concerne son procès face à Adji Sarr, Ousmane Sonko pose ses conditions pour avant de se présenter au tribunal : « C’est moi qui ai le plus intérêt à aller répondre ». Selon lui, « le dossier est vide et il n’a rien à se reprocher ».

Le leader de Pastef prévient que pour aller répondre à la justice, il faudra que « sa sécurité soit garantie et que les FDS arrêtent de barricader les alentours de son domicile et de lui barrer son itinéraire pour le palais de Justice ».

Djibril DEME

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search