PROMOGEM : Abdou Karim Fofana prône pour un nouveau modèle de gestion des marchés

Dans le cadre du programme de gestion et de modernisation des marchés, le Ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises, M. Abdou Karim Fofana, a effectué, ce lundi 30 janvier, une visite des travaux du marché Tilène de Ziguinchor et rencontré les associations de commerçants de la région.

Le ministre du Commerce, Abdou Karim Fofana, a préconisé, à Ziguinchor, une vraie introspection sur la gestion des marchés au Sénégal, pour que le pays puisse se doter d’un nouveau modèle de fonctionnement des lieux de commerce garantissant plus de sécurité.

« Un marché, c’est une gestion, c’est des heures d’ouverture et de fermeture. Il nous faut un nouveau modèle de gestion des marchés au Sénégal », a plaidé M. Fofana, également en charge de la Consommation et des PME.

Il était venu s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers engagés au marché Tilène de Ziguinchor, en présence du gouverneur Guedj Diouf et du préfet Chérif Blondin Ndiaye.

La ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Victorine Ndèye, a également pris part à cette visite, de même que la coordonnatrice du Programme de modernisation et de gestion des marchés (PROMOGEM), Yaye Fatou Diagne.

Des responsables du marché Tilène ont également assisté à cette visite du ministre Abdou Karim Fofana, par ailleurs porte-parole du gouvernement.

M. Fofana considère que la gestion des marchés doit revenir à des gestionnaires bien formés avec des compétences qui leur sont assignées. « Nous sommes fiers de voir l’état très avancé du marché Tilène. Avec le PROMOGEM, nous avons pris toutes les dispositions en nous donnant comme objectif de finaliser les travaux avant le 31 mars 2023, dans deux mois », a avancé le ministre du Commerce, de la Consommation et des PME.

Mais, a-t-il dit, pour ouvrir le marché Tilène de Ziguinchor, « il y a des prérequis, à savoir la signature d’une convention de gestion du marché avec la commune de Ziguinchor et la mise en place des dispositifs de sécurité ».

« J’appelle les commerçants autour d’une table pour mettre en place ce dispositif d’ouverture après avoir respecté les prérequis sécuritaires et toutes les procédures administratives et techniques », a lancé Abdou Karim Fofana.

« Il nous faut respecter les normes de sécurité des marchés pour sécuriser les investissements de l’État et l’activité des commerçants », a insisté le ministre.

« Ce qui arrive au Sénégal n’est pas normal. Nous devons avoir une introspection. En un mois, nous avons connu trois incendies de marché et deux accidents d’une taille incommensurable. Il nous faut une vraie introspection sur la gestion des marchés », a-t-il dit.

Selon le ministre du Commerce, il est de la responsabilité de tous de faire en sorte que le pays puisse disposer de marchés dotés d’installations gérées avec rigueur.

Abdou Karim Fofana a enfin rappelé que « le marché Tilène de Ziguinchor, réhabilité à hauteur d’un milliard de francs CFA, avait subi un incendie en août 2018, lequel avait occasionné 300 sinistrés. Depuis cette date, le chef de l’État avait donné des instructions pour la construction de ce marché », a-t-il indiqué.

Djibril DEME, Ngoné GUEYE

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search
%d blogueurs aiment cette page :