Premier League – 26e journée : Liverpool crucifie Manchester United (7-0)

Liverpool a très largement gagné le derby d’Angleterre et mis fin à l’invincibilité de Manchester United, ce dimanche après-midi (7-0). Cody Gakpo, Darwin Nunez et Mohamed Salah ont chacun inscrit un doublé, Roberto Firmino a aussi participé à la fête.

Liverpool a surclassé Manchester United dans des proportions surréalistes, ce dimanche à Anfield, et mis fin à la série de onze matches sans défaite des Red Devils, toutes compétitions confondues. C’est peu dire qu’il s’agissait d’une surprise, alors que les Reds avaient explosé en vol il y a dix jours contre le Real Madrid, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (2-5), tandis que les Mancuniens venaient, eux, de remporter leur premier trophée en six ans, la semaine passée, en Coupe de la Ligue (2-0 contre Newcastle).

Mais ce Liverpool est aussi irrégulier qu’il peut être irrésistible, comme ce fut le cas ce dimanche en seconde période. Les joueurs de Jürgen Klopp menaient 1-0 à la pause grâce à Cody Gakpo, qui enroulait une frappe depuis la gauche après avoir été idéalement servi par Robertson (43e). Mais Man U n’avait alors pas donné de signe d’inquiétudes et s’était même procuré quelques belles occasions, entre une frappe d’Antony repoussée par Alisson, une tête de Bruno Fernandes juste à côté (26e) et une frappe de Rashford trop molle (31e).

Les joueurs d’Erik ten Hag ont toutefois oublié de ressortir du vestiaire et ils se sont fait hacher menu par une équipe qui a rappelé qu’elle était capable de jouer à une vitesse folle. Ce fut notamment le cas sur les troisième et quatrième buts, intervenus au terme de contres de plus de 60 mètres. Gakpo s’est offert un doublé d’un piqué astucieux après un très long une-deux avec Salah, qui avait cassé trois fois les reins de Lisandro Martinez (3-0, 51e). L’Égyptien a profité d’un ballon de Nunez devié par McTominay pour placer une frappe d’une force dingue (4-0, 66e).

Salah dépasse Fowler

L’Uruguayen avait quant à lui marqué de la tête le deuxième but sur un service d’Elliott (47e), avant de récidiver, cette fois sur un centre d’Henderson (5-0, 75e). Rien ne réussissait aux Red Devils, qui trouvaient le poteau par Rashford (73e) et encaissaient deux nouveaux buts, par Salah sur un coup de billard (83e), et par Firmino entré en jeu peu auparavant (88e). L’Égyptien est devenu par la même occasion le meilleur buteur de l’histoire des Reds en Premier League avec 129 réalisations, devant Robbie Fowler (128).

En plus de hanter les supporters mancuniens pour des décennies, ce revers historique enterre presque définitivement toute chance de titre de champion pour Man United, qui compte 14 points de retard sur Arsenal mais un match en moins. Liverpool, lui, se replace dans la course à la Ligue des champions, revenant à trois points de Tottenham avec lui aussi un match en retard à disputer.

Djibril DEME

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (1 )
La une
Direct
Replay
Search