Fecafoot : la police camerounaise ouvre une enquête pour corruption contre Samuel Eto’o

La police camerounaise a ouvert une enquête pour corruption contre Samuel Eto’o. Selon les informations du « Guardian », l’actuel président de la Fecafoot fait l’objet d’une enquête pour des allégations sur des matchs truqués.

Président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) depuis décembre 2021, Samuel Eto’o a été accusé d’avoir aidé à truquer des matches de deuxième division camerounaise en juillet, après qu’un enregistrement a été rendu public. Sur l’enregistrement, Eto’o paralait à une personne présumée être Valentine Nkwain, présidente de Victoria United et connue sous le nom de « Bobdidy ».

Selon ‘Camfoot’, l’ancien joueur du FC Barcelone aurait promis de promouvoir le club en 1ère division en manipulant les matches. Cette affirmation est démentie par l’ancien attaquant et par Nkwain, qui a déclaré qu’il ne s’agissait pas de sa voix sur l’enregistrement.

L’enquête portera également sur des accusations plus larges de corruption au sein de la Fecafoot pendant le mandat d’Eto’o, qui pourraient impliquer jusqu’à 40 personnes.

Djibril DEME
                                                        

Please follow and like us:
Pin Share
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
La une
Direct
Replay
Search